Obtenir un permis de travail ouvert : le post-diplôme

Crédit photo : A. Dadier

Crédit photo : A. Dadier

Avoir fini des études au Canada peut permettre de se voir accorder un permis de travail ouvert dispensé d’EIMT pour une durée maximale de 3 ans.

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) rappelle les conditions que doit remplir le candidat :

  • Avoir au moins 18 ans,
  • Avoir été, sans interruption, un étudiant à temps plein au Canada,
  • Avoir terminé un programme d’études d’une durée minimale de huit mois,
  • Être diplômé d’un établissement admissible,
  • Avoir terminé avec succès le programme d’études et reçu un document avisant de l’obtention du diplôme ou certificat,
  • Détenir un relevé de notes ou une lettre justifiant de l’achèvement des études,
  • Fournir une lettre d’appui de l’établissement indiquant la durée des études et le code de programme,
  • Présenter la demande de permis de travail dans les 90 jours qui suivent la réception du document de l’établissement confirmant que les conditions d’achèvement du programme d’études ont été remplies,
  • Détenir un permis d’études valide au moment de la demande de permis de travail.

La durée du permis de travail pourrait être comprise entre 8 mois et 3 ans. Les frais de permis de travail ouvert seraient de 255 $ (155 $ + 100$)

Pour les étudiants non soumis à l’obligation de visa, le permis de travail pourrait être émis au point d’entrée.

La durée du permis de travail post-diplôme pourrait permettre à certains demandeurs à la résidence permanente de maintenir un statut au Canada dans l’attente de la confirmation fédérale.

Au Québec, l’emploi obtenu sous le permis de travail post-diplôme rendrait éventuellement admissible le travailleur au programme de l’expérience québécoise (PEQ) afin d’obtenir un certificat de sélection du Québec (CSQ) si la demande n’a pas déjà été faite à titre de diplômés du Québec.

Sous certaines conditions, les détenteurs d’un CSQ et titulaires d’un permis de travail post-diplôme pourraient même faire prolonger leur permis de travail pour une durée supplémentaire de deux ans.

Bien choisir ses études au Canada peut donc s’avérer primordial pour son projet d’immigration, prenez donc le temps de la réflexion.

À propos de Alexandre Hénaut

Avocat chez Wellstein Mora Rodriguez International S.A. 1980, rue Sherbrooke ouest, bureau 700 Montréal (Québec) H3H 1E8 Canada
Image | Cette entrée, publiée dans CAN - Permis d'études, CAN - Permis de travail, CAN - Résidence permanente, CAN - Résidence temporaire, Canada, dispense, Immigration Canada, Non classé, Permis d'études, Permis de travail, QC - Certificat de sélection/CSQ, QC - Expérience québécoise/PEQ, est marquée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s